HOMO-NUMERICUS
BLOGO NUMERICUS
LA FEUILLE
 
RUBRIQUES
Billets récents
21
05
2008
Des subjectivités numériques
«Le corps glorieux de Pan»
Séance de séminaire du 20 mai 2008

« Sujet » se dit non seulement d’une pure fonction, mais d’un individu qui s’éprouve dans son désir, qui se déploie dans son histoire, qui se projette dans les discours plus ou moins incertains qui le décrivent ou le clôturent.

Éprouvé dans son désir, le « sujet » est aussi sexualité. Plantée dans le terreau de la vie humaine, celle-ci se laisse seconder de technologies diverses, dont les réseaux forment un ultime avatar venant déterminer quelque chose comme une « cybersexualité ».

En quoi cependant la « cybersexualité » constitue-t-elle une figure nouvelle ou originale de la sexualité ? En vérité — constitue-t-elle une telle figure « originale » ou bien ne fait-elle que prolonger des pratiques sexuelles initiées par l’essor des technologies traditionnelles de la télévision et de la vidéo ?

Le thème de la « cybersexualité » accuse à la fois un effet de continuité et un effet de rupture par rapport aux technologies traditionnelles de la sexualité. Il y a continuité pour autant qu’il détermine une alternative entre résistance et assentiment aux techniques nouvelles de propagation des contenus sexuels. À cet égard, il entre dans une logique de débat qui a pu concerner — et qui concerne toujours légitimement — la disponibilité indéfinie des analogues visuels et sonores à une sexualité intime et personnelle. Mais il y a aussi rupture, et elle concerne le postulat d’une sexualité vécue, expérimentée, éprouvée, sur un mode presque exclusivement textuel et réticulaire. Dépersonnalisée, basculée dans l’espace des flux et des programmes, cette cybersexualité paraît faire l’économie de sa propre dimension sexuelle.

Mais est-ce bien le cas ? Notre thématisation de la « cybersexualité » aura tenté d’interroger l’idée même d’une frontière entre la réalité d’une sexualité creusée par l’histoire d’un corps et d’une vie, et la virtualité de pratiques sexuelles revendiquées et vécues sur un mode exclusivement textuel et réticulaire.

Le prononcé de la troisième séance du séminaire de printemps 2008 est disponible en ligne et peut être écouté en cliquant sur le lien suivant (fichier au format MP3).


PS: Pour en savoir plus :
- Arse Elektronika
- Julian Dibbell
- Paul Virillio 1 (en anglais)
- Paul Virillio 2 (en français)
Et aussi :
- Brainstorm
- Artistes et modèles
- Virtuous Reality