HOMO-NUMERICUS
BLOGO NUMERICUS
LA FEUILLE
 
RUBRIQUES
Billets récents
24
03
2010
Le monde Internet
«Intérieur jour, extérieur nuit»
Séance de séminaire du 24 mars 2010

Le postulat selon lequel « l’Internet est écriture » implique de revenir sur le thème de l’expression non seulement comme marque d’un vouloir-dire, mais aussi et peut-être principalement comme phénomène d’une expérience de sens dans laquelle s’impliquent compréhension et existence.

L’expérience de l’Internet participe généralement d’une logique de l’expressivité dont on a pu examiner certaines propriétés par le passé. En laissant de côté la dimension épistémique du geste de l’expression, il reste l’expérience proprement dite des réseaux et quelque chose qui ressortit à une dépropriation de l’agent, du locuteur, c’est-à-dire du scripteur.

C’est de ce passage qu’il est précisément question dans la séance de travail au 24 mars 2010 — passage ou basculement ou conversion du geste expressif, compréhensif et volontaire, en un système de processus machiniques et informationnels qui font leur ce qui nous est propre et convertissent une recherche de sens en utilités médiates ou immédiates : profilage, exploitation de ressources, calculs d’intérêts, etc.

Le prononcé de la deuxième séance du séminaire de printemps 2010 est disponible en ligne et peut être écouté en cliquant sur le lien suivant (fichier au format MP3).